agence UX Usabilis

Quel est le secret de l’agence UX Usabilis ? Interview de Jean-François Nogier

Estelle Pop in the UX

Suite à la sortie de son livre best-seller sur l’UX design, nous avons eu la chance d’interroger Jean-François Nogier, fondateur de Usabilis, sur le métier d’UX designer. Il nous a apporté son point de vue tendre et amical, enrichi de son expérience et méthode de travail impulsée dans son agence UX.

Livre UX Design ergonomie des interfaces par Jean-François Nogier

Avis à ceux qui ne se seraient toujours pas procuré ce très bon ouvrage sur l’UX design.

Comment en êtes-vous arrivé à faire de l’UX et fonder Usabilis en 2002 ?

Jean-François Nogier

Jean-François Nogier, fondateur de l’agence UX Usabilis

Jean-François Nogier : Je suis venu à l’UX assez naturellement car j’ai toujours été convaincu que le logiciel devait avant tout servir l’humain. Ingénieur de formation, j’étais, bien sûr, intéressé par le code, mais ce qui m’intéressait le plus, c’était de comprendre pourquoi coder. Avec une expérience d’une dizaine d’années chez IBM, dans la recherche en interaction homme-machine, et un fort intérêt pour l’usage réel des applications que nous développions, j’ai été appelé par différentes filiales du groupe Thales pour intervenir sur des questions d’ergonomie digitale, travaillant sur de nombreux projets à la fois civils et militaires pour les différentes entités du groupe.
De projet en projet, j’ai mis en place une démarche méthodologique ‘centrée utilisateur’ (on ne parlait pas d’UX à l’époque 😉. Cette démarche (analyse de l’activité, maquettage, test utilisateur) nous a permis d’obtenir de très bons résultats. Les équipes de développement pouvaient partir sur des bases solides, limitant les risques dès le début du projet. Les développements étaient livrés à l’heure et le client ne demandait pas de modification de l’interface. Sur des projets de ce type, c’était rarissime à l’époque !
Parallèlement, je suivais les travaux conduits sur l’Usability Engineering par Don Norman, Jakob Nielsen, Alan Cooper et Bill Buxton. Un nouveau domaine était en train de naître, c’est ce que nous appelons maintenant l’UX.
Finalement, j’ai monté Usabilis en m’appuyant sur ces méthodes. Et c’est ainsi que depuis plus de 15 ans nous accompagnons les entreprises sur les questions d’UX.

Qu’est-ce qui fait d’Usabilis une agence UX pas comme les autres ?

salle de formation chez Usabilis

Chez Usabilis, les consultants sont aussi formateurs.

JFN : Au delà de notre expertise reconnue dans le domaine et notre image de pionnier, nous sommes l’une des rares agences UX où les consultants sont aussi des formateurs, ce qui confère à toutes nos interventions une approche didactique appréciée de nos clients.
Nous avons fait le choix d’intervenir principalement au forfait afin que nos clients puissent bénéficier de l’expertise de l’ensemble de l’équipe. Nous apportons ainsi une véritable plus-value, nettement supérieure à celle d’un UX designer seul chez le client.
Nous sommes jeunes (30 ans en moyenne) et libérés. Nous y reviendrons 😉
Nous sommes spécialistes des applications métiers pour lesquelles l’enjeu de l’UX est important car il va déterminer l’efficacité et la performance des salariés. En conséquence, l’UX des applications sur lesquelles nous travaillons impacte directement la productivité de l’entreprise.
Et finalement, nous sommes convaincus qu’une application qui marche c’est une application qui répond aux besoins émotionnels des utilisateurs. De ce fait, nous conduisons une démarche unique combinant à la fois UX et design émotionnel.
C’est tout cela qui fait que nous ne sommes pas une agence UX comme les autres 😉

Quels sont les sites web ou applications qui vous inspirent pour vos projets ?

JFN : Je ne regarde pas les autres sites ou applications, et je ne cherche surtout pas à m’en inspirer !
Il y a quelques temps, lorsqu’un CEO voulait optimiser le taux de conversion sur son site de e-commerce, son CDO lui répondait qu’il fallait s’inspirer d’Amazon. Et c’est ainsi que tous les sites de covoiturage ressemblent à Blablacar et toutes les applications taxi à Uber, avec un certain succès d’ailleurs car il y a aussi de bonnes idées chez ces marques.
Chez Usabilis, nous appuyons bien sûr la conception des nouvelles applications sur des benchmarks, mais nous ne nous arrêtons pas là. Heureusement !
Personnellement, je n’ai pas d’intérêt particulier pour un site ou une application, ce qui m’intéresse c’est la façon dont les personnes l’utilisent, comment ces applications modifient notre manière de vivre.

En ce moment, on entend beaucoup parler du Design Sprint. Qu’en pensez-vous ?

JFN : Oui, bien sur, il nous arrive de le pratiquer.
Attention toutefois à ces démarches rapides où, afin de gagner du temps, le véritable utilisateur est absent. On oublie l’essentiel, l’usage final de l’interface, le contexte réel d’utilisation, le besoin de l’utilisateur, bref : on oublie l’utilisateur.
Par ailleurs ces démarches rapides nous font oublier que l’enfer est dans les détails… Or ces détails n’apparaissent que par un travail approfondi sur l’interface, un sprint n’y suffit pas.
Le design sprint est une bonne méthode à partir du moment où elle n’est pas utilisée seule mais combinée à une véritable étude utilisateur et une véritable démarche de conception, c’est à dire des cycles de maquettage et test utilisateur.

Pensez-vous qu’on puisse encore être UX designer autodidacte ?

JFN : L’UX, actuellement, est en vogue. Je rencontre beaucoup de jeunes designers persuadés qu’il font et savent faire de l’UX, alors qu’à aucun moment ils n’ont été voir les utilisateurs.
L’UX, c’est avant tout une question de sensibilité. C’est faire preuve d’empathie, oublier ses préjugés pour n’écouter que les utilisateurs.
Peu importe ses propres goûts, ou encore les tendances du moment. Pour être UX Designer, il faut savoir écouter et comprendre les utilisateurs. C’est ainsi qu’on conçoit une interface durable au delà des effets de mode.
Certains pensent que l’UX c’est une question de talent, qu’ils ont la chance (puisqu’ils sont UX) de mieux savoir que les autres ce dont les utilisateurs ont besoin.
Mais, l’UX ce n’est pas une question de talent, c’est avant tout une démarche méthodologique rigoureuse qui permet de concevoir un service adapté au besoin des utilisateurs et à leur contexte d’utilisation.

Quels conseils auriez-vous à donner à un UX designer qui se lance – mis à part d’acheter votre livre 😉 ?

JFN : Le conseil que je donne aux jeunes UX Designers, c’est qu’ils soient prêts à se remettre en question !
Qu’il ne commette pas l’erreur si souvent rencontrée qui consiste à penser qu’après tout l’UX c’est du bon sens ou bien encore une question de tendance, qu’une interface performante, c’est l’interface qu’il souhaite (lui, UX designer).
Lorsqu’on fait de l’UX, qu’on conçoit pour des êtres humains, il n’y a ni vérité absolue, ni certitude, et surtout pas d’a priori. Nous ne pouvons pas aborder un design avec des idées préconçues, car le propre de la démarche UX c’est que le design résulte de l’étude des utilisateurs, de leur activité et du contexte dans lequel ils la réalisent.

Quels sont vos ouvrages préférés, les thèmes qui vous inspirent ?

Agence UX Usabilis à Montrouge

Usabilis : vers une entreprise libérée

JFN : Actuellement, mon livre de chevet c’est Liberté & Co de Isaac Getz.
Ce qui m’inspire, ce sont les nouveaux modes d’organisation des entreprises. Je suis convaincu que nous ne pouvons plus continuer à travailler au XXIème siècle sur des modes d’organisation issus de la Révolution Industrielle.
Tout comme l’UX considère que le logiciel doit faciliter la vie de l’utilisateur, je pense que l’entreprise doit permettre à l’individu de faire son métier avec plaisir dans un environnement agréable.
C’est pourquoi, chez Usabilis, nous avons mis en place une organisation sans organigramme, sans hiérarchie, sans description de poste, sans carcan. Dans l’entreprise, nous sommes tous égaux, comme d’ailleurs, nous le sommes dans la vie à l’extérieur de l’entreprise.
Nous avons abandonné ce mode d’organisation dépassé où chacun travaille sur la tâche qui lui a été donnée par son chef, pour libérer l’entreprise afin qu’ensemble nous puissions retrouver du plaisir au travail.

Jean-François Nogier – 2 septembre 2017

A propos d’Usabilis
logo usabilisUsabilis accompagne les entreprises dans la conception des produits digitaux destinés aux professionnels. Depuis la création du concept jusqu’au design graphique, les ergonomes UX designers d’Usabilis vous aident à réaliser des applications agréables et utiles.
En savoir plus sur le livre de Jean-François Nogier.

 

À propos de l'auteur

Estelle

Consultante web indépendante, je fais danser ma plume sur tous les sujets qui occupent bien mes journées : UX design, gestion de projet, création d'activité sur le web. Linkedin | | Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *